A propos, Actualités, Editorial

Résumé des matchs de Cesson et Chantepie avec l’éditorial de Julien Chicoine .

Share Button

Aujourd’hui, un éditorial spécial, avec au menu, deux matchs contre deux mal classés. Le premier contre Cesson et le second contre Chantepie .

Dimanche 22 Novembre 2015 : Premier match de l’année sur un synthétique, celui de Cesson.

Une journée tellement ordinaire pour les footballeurs, le match pourra compter sur une météo favorable, en même temps, il peut bien pleuvoir, c’est un synthétique, alors bon…

La paire Magon / Cochu devra se passer de Romain Tricard suite à son carton rouge reçu face à Argentré, la semaine passée.
L’équipe affiche un groupe quasi complet et voit Fabien Grignon et Florian L’helgouac’h renforcer le bloc équipe.

L’adversaire du jour, Cesson Sévigné, n’est pas forcément au mieux. En effet étant dans le fond du tableau depuis déjà quelques temps, les joueurs auront forcément à cœur de faire un résultat chez eux. Va savoir, peut-être qu’ils ne sont pas à leur aise sur ce type de structure ? (blague)

La meilleure entame de match de la saison pour les verts.

Quand dans cette équipe, chaque joueur fait son travail défensif, et quand tout le bloc équipe attaque en même temps, cette équipe se révèle très difficile à battre.

Les 25 premières minutes sont totalement montalbanaises, les assauts arrivent de tout les côtés. Hervé Bodin placé sur le côté droit fait parler sa vitesse et sa puissance, bon d’accord juste sa puissance, mais attention quand la remorque est dételée.
Le santor d’1,92 m est peut-être long au démarrage mais une fois lancé, tu as intérêt d’avoir vissé ton dentier à tes chicots sinon tu termines dans le même état que Richard Kiel, le célèbre requin au dents d’acier de James Bond.

Antoine Lechartre, l’homme en forme du côté Montalbanais, récupère un ballon dans l’entre-jeu, il lance Julien Chicoine partit dans le dos de la défense, ce dernier se présente face au gardien et frappe en dehors de la surface, le gardien repousse mais personne n’a suivit.
Dans la foulée, Bodin envoie un coup de casque que le gardien détourne. Après un double une-deux, Chicoine décale Lechartre qui frappe en force le gardien intervient. Alexandre Perez y va également de sa frappe.

Cesson ne voit pas le jour.

Les assauts des verts sont intenses, Guillaume Martin centre fort devant le but, Chicoine veut la prendre en une mais dévisse, maladroit.

Les montalbanais feront ensuite le dos rond et devront faire face à deux coups durs, la blessure de sa charnière centrale Julien Champalaune et Maxime Pattier, les deux étaient parfaits jusqu’à la.

Paul Rouault et Florian L’Helgouac’h termine le match dans l’axe, ce dernier à du attendre la deuxième mi-temps pour se réveiller.

Cesson sort un peu la tête de l’eau, les montalbanais doivent attendre la 40ème minute pour enfin ouvrir le score.
A la baguette, la patte gauche de Canette, le caviar est parfait et Jolan Gamard se jette pour placer sa tête, une juste récompense après sa bonne entame de match.. 0-1 (43 »)
Retour aux vestiaires..
Les montalbanais jouent à Docteur Jekyll et Mr Hyde, une mi-temps, un visage différent.

Cette deuxième mi-temps est l’opposé de la première, les montalbanais n’ont jamais existé mis à part dans le dernier quart d’heure et encore.

Cesson aurait mérité une égalisation mais Alexis Tual, l’ultime rempart de cette équipe en à décidé autrement. Déjà impressionnant contre Argentré, le garçon nous rappelle à tous que son erreur contre Retiers est bien digéré et qu’il compte bien remettre les pendules à l’heure.

Le classement des  »clean sheets » est devenu son objectif numéro un.
Pour ceux qui sont fâchés avec l’anglais, cela signifie ne pas prendre de but dans un match.

Les montalbanais son retranchés dans leur 25 derniers mètres, les locaux donnent tout pour égaliser.

Les verts joue la carte de la contre attaque.
D’ailleurs, Hervé Bodin est à la réception d’un contre rapide, mais sa frappe termine hors cadre.

Dans la foulée, il obtient encore un bon ballon et préfère frapper, oubliant Chicoine seul devant le but.

Les verts l’emportent 1 à 0 et continue leur chemin sans faire de bruit. Il s’empare de la première place à égalité avec La Vitréenne.

***************

Dimanche 29 Novembre 2015 : Le chaudron vert, invaincu en championnat.

Aujourd’hui, le Robert’s Stadium reçoit l’équipe de Chantepie. Comme souligné dans le titre, les guerriers verts n’ont pas encore étés vaincus dans leur forteresse. Très souvent emmenés par un public attentif et qui pousse ses troupes dans les batailles, les plus durs, les montalbanais se sentent bien chez eux.
Même si, les nombreuses batailles ont quelques peu endommagés l’état du terrain surtout durant les périodes pluvieuses. Vous savez ses périodes qui forcent un Paul Rouault à offrir à son public des tacles glissés sur 10 mètres de long laissant derrière lui une saignée, ou encore les dribbles virevoltants de Quentin Tirel qui laisse ses adversaires déraper sans pouvoir toucher la chic.
Et pour finir, les simulations presque inégalables de Fabien Grignon et Hervé Bodin, qui se terminent très souvent par une glissade sur le ventre.
Heureusement, bien que parfois dans un mauvais état, le champ de bataille reste toujours vert, et quand bien même des trèfles s’entremêlent avec l’herbe, ses derniers se révèlent être à quatre feuilles, une chance pour les montalbanais.

Du côté des absences, Julien Champalaune est suspendu et blessé par la même occasion, tout comme Jolan Gamard (rechute) et Maxime Pattier (contusion du genou).

Au niveau des retours, Romain Tricard a purgé sa suspension et retrouve son poste au couloir droit, Nathan Herviaux continue sa progression avec les U19 et est appelé dans le groupe, aujourd’hui.

L’arbitre appelle les deux capitaines, pour le toast.

Bastien Santier devenu un maître en la matière, gagne une fois de plus, et choisit le vent de face. Le vent jouera un rôle important aujourd’hui, on se croirait presque au bord de la côte.
 »Le vent souffle sur les terres, de la Bretagne Armoricaine… » MANAU.
Une première mi-temps, un peu chiante. Heureusement, il y avait Antoine Lechartre.

La nouvelle défense centrale, Rouault / L’helgouac’h a un peu de mal à se mettre en place en début de match, il leur faudra un peu de temps avant de régler quelques petits problèmes de communication (pourtant bien meilleure en discothèque…).

Les verts restent sur une très belle dynamique, et la confiance se ressent en ce début de match. Hervé Bodin est trouvé en appui pour lancer les ailiers ou trouver les milieux.
Le trio Guillaume Ernoult/ Antoine Lechartre/ Alexandre Perez fait du boulot durant cette première période.
Celui qui va se mettre en évidence est Antoine Lechartre, monté en puissance en première mi-temps, il n’aura de cesse d’augmenter durant la seconde période. Distribution de balles, récupérations, lignes transpercées avec ses nouvelles Nike, travail défensif et offensif impressionnant, un match référence pour lui. Tout comme son grand compère Romain Tricard, le petit père marche à l’amour…
Après le film, Gatsby le magnifique, le seconde opus pourrait bien s’appeler  »GADBY, le rend prolifique ».
Le gardien des verts sera mis en danger sur coup de pied arrêté mais repoussera le danger dans chaque situation.

Malgré des conditions de jeu difficiles, les montalbanais lançaient quelques attaques, Quentin Tirel sur son côté ou alors Guillaume Martin sur coup franc direct.
Il faudra attendre la 45ème minute et un exploit individuel de Hervé Bodin après une belle chevauchée. Il est partit du milieu de terrain, avant de réussir un grand pont sur son défenseur et de centrer fort devant le but pour Lechartre qui reprend de volée.. 1-0 (45 ») Une juste récompense pour lui.. !

L’arbitre renvoie tout le monde aux vestiaires.

Le discours sera important pour chaque équipe, les verts joueront maintenant avec le vent dans le dos.

Les locaux continuent de malmener la défense adverse mais se montre maladroit à l’image de Chicoine tout juste entré en jeu.
Une action joué rapidement, Bodin dévie en profondeur pour Chicoine qui se présente face au gardien, feinte la frappe pour faire tomber le gardien, et au final rater le ballon. Si les supporters s’ennuyaient, ils auront au moins eu le mérite de rigoler devant cette action digne d’un clown. Sur cette action, Canette était absolument seul…

Les actions se répètent, Chicoine joue le une-deux avec Nathan Herviaux, ce dernier frappe mais le gardien détourne.
Dans la foulée, Canette ajuste un centre pour Bodin qui est trop court pour boxer l’offrande.
Un dégagement d’Alexis Tual est dévié par Ernoult, Chicoine à suivit et file au but, il ne parvient pas à frapper et est repris par le défenseur. Et une de plus…
La défense des verts réalise une belle partie et malgré les absences, la polyvalence de certains joueurs offre des choix aux coachs. Romain Tricard aura retrouvé son couloir droit pour un match sérieux, il aura cependant contesté toute les décisions de l’arbitre, il est bien de retour…

On joue la 81ème minute, Sylvain Magon hurle à ses joueurs d’aller au premier poteau sur le corner. Chicoine et Ernoult se place au premier, Bastien Santier frappe le corner rentrant et Guillaume Ernoult, beau bébé au passage, envoie un coup de casque au fond des filets.. 2-0 (81 »)

La dernière action sera encore à mettre à l’actif de Chicoine, partit seul au but, une nouvelle fois décevant. Une réaction sera attendue contre Breteil après tous ses ratés.
L’équipe de l’OC Montauban remporte un précieux succès et conforte sa première place avec La Vitréenne à égalité de points. Un match solide pour un groupe qui monte en régime.

Mention Spéciale pour Antoine Lechartre dit « Nekfeu », puissance 4,5.

En ce Dimanche 6 Décembre, les verts reçoivent l’équipe de Breteil Talensac en Coupe de Bretagne pour un derby attendu par beaucoup… Rendez-vous dès 14h30 pour enflammer le chaudron vert !
Venez nombreux !!!