Résumé de Bréquigny – Montauban par Chico

Dimanche 28 Février 2016: La chance du champion ?

Le soleil est à son maximum en haut de la côte du stade Robert, il est 13h20. L’équipe de Montauban comme chaque Dimanche fixe son rendez vous à cet endroit précis, les retardataires sont connus, les amendes tombent comme des petits pains pour certains.

Aujourd’hui, les bidasses de Sylvain Magon sont en avance, l’occassion d’aller faire un petit saut à Saint Gilles pour voir une partie de la première mi-temps de l’équipe C. Le vent souffle dur autour du synthétique, Canette avait prévu le coup avec son bonnet visé jusqu’aux oreilles, Paul Rouault lui qui sort d’une angine blanche n’est pas à son aise.

L’équipe C prend un très jolie but, le banc de touche semble très calme, ou est donc passé le coach intérimaire, Vincent Pattier? On se pose la question!

Soudain, un hurlement plein d’envie surgit sur le côté droit, lancé tel un gros John Deere 8100 tirant un semoir pneumatique 750 A à pleine allure, son numéro 2 dans le dos nous laisse douter un peu mais cette coupe de cheveux qu’il arbore pour rendre hommage à son chanteur préféré, Claude Francois, ne fait aucun doute, il à remit les crampons. Un appel dans la profondeur sans suite, un grognement plein de hargne, et finalement, un bon ballon donné pour un centre qu’il manquera…

L’heure tourne, deux tours de manivelle pour redémarer les voitures, direction Brequigny. Pour ce déplacement, Sylvain Magon et Jean Michel Cochu partiront avec un groupe de 13 joueurs, Nathan Herviaux prendra donc la place de Corentin Rolland pour s’amuser sur son terrain de prédilexion, le synthétique. On s’engage sur la route de Lorient, limitation à 70 km/h, quel ennui.. Surtout quand le jeune Herviaux tient absolument à mettre son nouvel album de  »One Direction », quel tristesse..

En attendant notre arrivée sur la plaine de jeux de Bréquigny, ALexandre Perez qui vient directement de son domicile, à eu le temps de se tamponner avec une automobiliste et de faire quelques dessins sur un constat, il y à mieux comme avant match.

Enfin dans le complexe, l’occassion de poser nos affaires, de faire un tour des locaux et notamment des chiottes turc, idéal pour se chauffer les quadriceps et s’entrainer à faire quelques prefect dans la mire. Match d’ouverture avec l’équipe D de Bréquigny, on se poste devant sous le soleil mais avec un vent frais. L’occasion pour L’Helgouach de purger sa pateuse avec une bouteille de Ice Tea qu’il aura remplit d’eau. Tandis qu’Antoine Lechartre avec son cigarillo dans le bec, rameute quelques gars autour de lui , version 8 mile, afin de leur rapper quelques sons de Seth Gueko. Je cite « Le Husky c’est un chien de traineau, le chihuahua c’est un chien de trainée »

La rigolade d’avant match laisse place à la concentraition, les garcons aux vestaires…

Une première mi-temps qui ne reflette pas le classement.

(A noter, la première victoire du Capitaine Bastien Santier au toast.)

Les ballons dans les petits espaces, le jeu court, les changements de côté, le jeu en triangle, voilà la gamme proposé par les joueurs de Brequigny dans les 25 premières minutes, les montalbanais ont vraiment du mal à avoir le ballon. Toutefois, il arrive à placer quelques banderilles, Julien Chicoine obtient un ballon au milieu du terrain et lance Nathan Herviaux en direction du but, le jeunot s’enfonse dans la surface sans y croire, l’action ne donne rien. Les violets continue leur posession de balle, emmené par un très bon numéro 10. Bastien Santier à du mal à contenir les assauts de son adversaire du jour, au contraire de Romain Tricard qui parvient plutôt bien à limiter la casse, affichant un profil typique de Romain Danzé, ne pas dépasser le milieu de terrain.

Entrée en cours de jeu, Hervé Bodin reçoit un café crème de ce diable d’Herviaux, malheureusement, il manque le cadre. Les chaussures ne sont pas encore prêtes, il attend d’être à domcile.

Les locaux obtiennent gain de cause, à la suite d’une faute peu évidente de Paul Rouault. Un coup franc tiré par le numéro 11 de Bréquigny, trois pas d’élan et la toile d’araignée est gentillement enlevé par un ballon enroulé sans puissance, dans la cage d’Alexis Tual, pas de tout reproche sur ce but.. 1-0(39′)

Antoine Lechartre récupère un ballon et transperce le milieu de terrain avant de servir Herviaux dans le dos de la défense, ce dernier se faufile, dribble avant d’ètre faucher par le dernier défenseur. Carton rouge, M. l’arbitre? Seulement carton jaune, l’arbitre estimant qu’il ne prend pas la direction du but, un vrai gag..

L’arbitre renvoie tout le monde dans le 18m², c’est maintenant au coach de trouver les mots. Sylvain Magon réveille ses troupes, discours musclé .

Retour sur la moquette, les verts donnent l’engagement avec Bodin et ses belles chaussures rose et bleu.

Encore endormis dans ce début de seconde période ou tout simplement en attente du bon coup, toujours est-il que les verts se font bousculer par une équipe de Bréquigny qui, malheureusement pour eux, ne fait pas le break. Lechartre et Rouault enfile le bleu de chauffe et le dentier pour les contacts, le grattage de ballon va commencer. Herviaux continue encore et toujours les va et viens, il nous régale. Son adversaire perd ses appuis à force de glisser sur ses reins.. Et c’est encore lui qui déboule sur le côté gauche, dépose son adversaire direct avec une accélération fulgurante avant de délivrer un délicieux bonbon à la guimauve pour le coup de casque de Bodinho, qui ne se fait pas prier pour battre son gardien préféré (cf: Fougères/ Montauban 2015).. 1-1(55′)

Bréquigny est sonné. Montauban en profite pour pousser et obtient un corner. Bastoune envoie la sphère dans le paquet, le gardien boxe des deux poings, le ballon retombe sur Lechartre. Ce dernier renvoie le ballon dans la boite, Paul Rouault contrôle de la poitrine et frappe son ballon est contrée par une joueur adverse mais Polo continue de presser et contre le dégagement du défenseur avant de voir le ballon finir sa course dans les filets. Grand moment avec ce premier but de Rouault et cette célébration à la Dugarry contre l’Afrique du Sud.. 1-2(58′) Sylvain Magon perdra sa voix sur ce but. Dans la foulée, Canette profite d’un ballon dégagé par Alexis Tual, il claque une demi volée parfaite aux 30 mètres, le gardien détourne tant bien que mal. Les rennais poussent fort, Julien Champalaune et L’helgouach font un match très solide, repoussant les multiples assauts.

Montauban aura une dernière action, un ballon de Rouault dans la profondeur à destination de Herviaux, ce dernier centre à ras de terre devant le gardien pour Chicoine qui reprendre du plat du pied, le ballon passe sous le gardien qui semblait battu mais stoppe la balle sur la ligne avec une main baladeuse…

Victoire de Montauban sur le score de 2 à 1.

Montauban conforte sa première place avec 4 points d’avance sur argentré et 7 points d’avance sur Dinan Léhon.

Leur prochain adverse sera le 4ème du classement, la vitréeenne, à domicile.