Coronavirus – COVID 19 : Le point avec les co-présidents

En cette période de crise sanitaire, Thierry Lefeuvre et Pascal Berthelot (co-présidents) font le point face à la situation du Coronavirus – COVID-19 :

Silencieux jusqu’à aujourd’hui, comment vivez-vous cette situation face au Coronavirus ?

TL : « Je pense que nous faisons partie des privilégiés d’être confinés par rapport aux personnes qui travaillent dans les hôpitaux ou qui sont en contact permanent avec la population. »

PB : « Bien évidemment, je suis comme tout le monde, je vis une situation jamais connue à l’échelle mondiale, j’adhère complètement au confinement total, il faut avant tout protéger nos proches et nous-mêmes.
Restez chez vous SVP, dans l’intérêt de tous ! C’est le seul moyen de lutter contre la propagation de cette épidémie. »

Ressentez-vous une certaine inquiétude pour la reprise des championnats ?

TL : « Pour moi nous pourrions jouer jusque fin juin, après cela me semble compliqué avec les vacances des uns et des autres, cela voudrait dire qu’il faudrait reprendre le championnat mi mai (car il nous reste 8 match en Seniors R2 et 7 dans les autres divisions Seniors). Pour la catégorie jeunes, cela devrait passer. Personne n’est devin et tout dépendra de la durée du confinement mais le football n’est rien a coté de la santé. Si nous ne pouvons pas terminer le championnat, reste à savoir si le championnat s’arrêtera comme il est (au nombre de matchs joués équivalent) au vu du nombre de matchs de retard dû aux intempéries, je ne vois pas le championnat se terminer tel que… ou savoir si une saison blanche est possible ?« 

PB : « Non je suis confiant. Nous pouvons terminer le championnat plus tard et je pense que c’est important qu’il reprenne sinon cela voudrait dire que cette pandémie a gagné et que la vie s’est arrêtée. J’ajoute que la FFF envisage de décaler la fin des championnats et que le football amateur doit suivre le pas. »

Quelle est votre solution pour passer cette crise au sein du club ?

TL : « La seule solution est d’attendre car nous n’avons pas le choix. Cependant, quelques personnes du club ont travaillé sur un projet club sur 4 ans. »

PB : « Nous sommes tous confinés, nous n’avons pas le choix. Nos éducateurs ont fourni aux équipes seniors et jeunes des exercices à faire à la maison afin de conserver une forme physique minimum. Chacun doit donc se responsabiliser en s’entraînant différemment mais il est important et essentiel de respecter les consignes du gouvernement. Les dirigeants et le club s’associent au confinement total, il n’y a donc pas de crise au sein du club ! »

Qu-est ce qui vous manque le plus à l’heure actuelle ?

TL : « Je dirai la liberté d’aller ou l’on a envie et bien sur le football. »

PB : « Bien évidemment de voir du football chez nous à l’OC Montauban mais aussi à la TV et tous les sports en général. C’est l’occasion de nous retrouver, d’échanger, de passer de bons moments en groupe, de partager cette passion du foot,du bonheur et du plaisir à tous les niveaux ! C’est ce qui me manque le plus ! »

Cette pause vous permet-elle d’anticiper la saison prochaine ?

TL : « Et si je vous disais que l’on a pas attendu cette tragédie pour le faire… Aujourd’hui, le fait de ne pas pouvoir faire de réunion ralentie la chose ! »

PB : « Oh la la, très bonne question, bien sûr ! Nous travaillons depuis le début d’année 2020 avec Thierry sur la préparation de la saison prochaine sur plusieurs thèmes : le recrutement, l’encadrement, les infrastructures, les sponsors, les partenaires et par conséquent un projet club innovant permettant une nouvelle dynamique pour l’OCM Football, car en effet notre club évolue et a besoin de passer des caps dans certains domaines. »

Quel message feriez-vous passer à vos licenciés ?

TL : « La première chose est de bien prendre soin de vous et de vos proches « RESTEZ A LA MAISON ». Ensuite, je vous donne rendez-vous, quand cette « saloperie » sera partie, au foyer pour une tournée générale ! »

PB : « Restez chez vous !!! Même si nous avons hâte de tous vous retrouver… »